La prophétie chrétienne d’après le Nouveau Testament (le livre !)

Après une longue période de gestation, j’ai le plaisir de vous annoncer la sortie du livre La prophétie chrétienne d’après le Nouveau Testament aux éditions Excelsis (collection « Théologie biblique »). Présentation.

Que contient le livre ?

Les habitués de ce site s’en sont peut-être déjà rendu compte : la prophétie chrétienne est un de mes sujets de prédilection. Une section du site est intitulée « Bible & Prophétisme » et on peut notamment y lire une série d’articles intitulée « La prophétie chrétienne d’après le Nouveau Testament« . Il faut dire que cette question m’a occupé pendant un bon nombre d’années, ayant réalisé un mémoire de Master de recherche et une thèse de doctorat autour de ce sujet.

Le livre constitue donc une forme de synthèse remaniée de ces recherches (une synthèse d’un peu plus de 500 pages tout de même). L’ouvrage se divise en 3 grandes parties :

La première partie est consacrée à l’arrière-plan de la réflexion du Nouveau Testament.

  • Le premier chapitre tente une synthèse théologique des données de l’Ancien Testament : l’inspiration de la prophétie ; la vocation prophétique ; la fonction, la forme et le contenu de la prophétie ; le discernement et l’autorité de la prophétie. Enfin, j’y aborde les textes en rapport à l’attente d’un renouveau du prophétisme.
  • Le deuxième chapitre fournit une synthèse détaillée des données au sein des écrits juifs intertestamentaires. En partant des mêmes questions que pour le chapitre sur l’Ancien Testament, j’ai essayé de proposer une présentation de la réflexion juive postérieure jusqu’à l’époque du Nouveau Testament. Cette enquête couvre notamment l’ensemble des manuscrits de la mer Morte, les « pseudépigraphes » de l’Ancien Testament, les Targums, les écrits de Flavius Josèphe, ceux de Philon d’Alexandrie.

La deuxième partie, la plus longue des trois, est consacrée à l’exégèse de tous les textes du Nouveau Testament en rapport à la prophétie chrétienne. Une large place est donnée à trois écrits : le livre des Actes qui présente l’accomplissement de la prophétie de Joël 3 (« vos fils et vos filles prophétiseront… »), la Première aux Corinthiens qui contient un enseignement développé sur la prophétie chrétienne et l’Apocalypse qui se présente comme un « livre de prophétie ». Trois chapitres, plus courts, s’intéressent aux données de l’Evangile de Matthieu sur les prophètes « envoyés » par Jésus, à celles des autres lettres de Paul (Romains 12, 1 Thessaloniciens 5, Ephésiens 2 à 4, 1 Timothée 1.18 ; 4.14) et à 1 Jean 4 (sur les « faux prophètes »).

La troisième partie propose une synthèse théologique orientée vers 4 axes : 

  • L’Église en tant que « peuple prophétique ». Il s’agit d’un aspect très peu abordé dans la littérature théologique et qui, pourtant, me semble bien présent dans le Nouveau Testament. C’est dans ce chapitre qu’est aussi traitée une question fréquente : la prophétie est-elle toujours d’actualité ?
  • L’inspiration de la prophétie : Qui est-ce qui inspire la prophétie (Dieu, le Saint-Esprit, les anges…) ? Quelle est la relation entre l’inspirateur et l’inspiré ? Comment l’inspiration se produit-elle ?
  • La transmission de la prophétie : Y a-t-il une forme particulière ou un contenu spécifique à la prophétie chrétienne ? Quel rôle l’inspiré a-t-il dans la transmission de la prophétie ?
  • Le discernement et l’autorité de la prophétie. Comment discerner la prophétie ? Quelle autorité accorder à la prophétie discernée comme inspirée ? Comment situer cette autorité par rapport à celle de l’Écriture ?

À qui s’adresse le livre ?

Le livre a été écrit en pensant à des lecteurs qui ont une formation biblique et théologique ; ou, du moins, qui sont habitués à lire des ouvrages de théologie un peu techniques. Il existe déjà un certain nombre d’ouvrages de « vulgarisation » sur le sujet, un travail que j’ai aussi essayé de faire à travers la série d’articles accessible librement sur ce site. Néanmoins, la littérature de niveau académique est peu abondante, surtout en français (voir une petite sélection bibliographique ici). De plus, les livres existants commencent à « dater » un peu et certains sont devenus presque « introuvables » (sinon dans les grandes bibliothèques théologiques). 

J’ai essayé toutefois de rendre le livre accessible à des « non-spécialistes ». Même si je fais souvent référence aux textes en langue originale (grec, hébreu), une traduction française est systématiquement proposée. Le lecteur pourra éventuellement « sauter » quelques discussions un peu plus techniques, notamment dans certaines sections de la deuxième partie, dédiée à l’exégèse des textes. La troisième partie, consacrée à la « synthèse théologique », fournit en une petite centaine de pages des réponses aux questions courantes sur la prophétie chrétienne. C’est probablement la section qui intéressera le plus grand nombre.

Où trouver le livre ?

Le livre sort officiellement le 2 avril 2022. Jusqu’à cette date, il est possible de le « pré-commander » au prix exceptionnel de 18 € sur le site de l’éditeur (rendez-vous ici). On y trouvera aussi un résumé, ainsi que la possibilité de télécharger la table des matières (détaillée) et deux extraits (une partie de l’introduction et la section dédiée à la prophétie d’Agabus en Actes 21).  

Après cette date, le livre devrait être en vente dans la plupart des librairies évangéliques de la francophonie ainsi que sur les grands sites de vente en ligne. Comme souvent, l’acheminent vers l’Afrique francophone semble plus compliqué ; mais j’espère que des solutions pourront être trouvées. L’éditeur a fixé le prix de vente à 25 €, ce qui est tout à fait raisonnable pour un livre de niveau académique (chez d’autres éditeurs, le prix aurait pu atteindre 100 ou 200 €).

Interview vidéo

À l’occasion de la sortie de mon livre, Matt Moury m’a posé quelques questions. La vidéo est accessible via sa chaîne Youtube « Théologie pour tous« . Une chaîne que je vous recommande vivement : vous y trouverez de nombreux entretiens avec des théologiens évangéliques de qualité sur bien des sujets. 

Bonus : le tableau de la couverture

Je ne sais pas ce que vous pensez de la couverture du livre, mais, personnellement, je trouve que le graphiste a fait du bon travail. En accord avec le « design » habituel de la série « Théologie biblique », la couverture reproduit une partie d’un tableau en rapport avec le sujet (ci-contre). 

Ici, c’est un tableau de Louis Chéron, réalisé en 1687, et qui dépeint la scène d’Actes 21 où Agabus prophétise à Paul sa future arrestation. L’original est actuellement stocké dans la réserve de la Cathédrale Notre-Dame de Paris. On trouvera une présentation plus détaillée sur cette page.

4 Responses

  1. Dominique Augeraud

    Bonjour,
    Le livre sort officiellement le 2 avril 2022. Jusqu’à cette date, il est possible de le « pré-commander » au prix exceptionnel de 18 € sur le site de l’éditeur (rendez-vous ici).
    ce lien ne fonctionne apparement pas

    • Timothée Minard

      Merci pour votre confiance.
      On retrouve des éléments de la thèse dans le livre (principalement dans les chapitres sur les Actes, 1 Corinthiens et l’Apocalypse). Néanmoins, le livre traite le sujet de la prophétie chrétienne de façon bien plus large que ma thèse (qui se focalisait uniquement sur la question de la « généralisation de la prophétie dans le Nouveau Testament »). Par conséquent, le matériau directement issu de la thèse ne représente qu’à peu près 1/3 du livre. Le livre inclus aussi mes recherches effectuées dans le cadre de mon Master (notamment sur l’inspiration de la prophétie, sur son discernement et son autorité). Il y a aussi le résultat de recherches effectuées dans le cadre de mon doctorat mais qui n’ont pas été incluses dans la thèse (faute de place ou de pertinence). Et d’autres éléments sur lesquels j’ai travaillé plus spécifiquement en rédigeant le livre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.