[Point-Théo] Peut-on parler de la Bible comme de « la parole de Dieu » ?

14947796_305131919886507_706511413265512621_nMa première contribution au blog « Point-Théo » vient d’être publiée. L’occasion, peut-être, de découvrir ce blog théologique (évangélique) assez nouveau sur la blogosphère. Un blog qui veut publier du contenu de qualité dans un format accessible au plus grand nombre (voir la présentation ici).

Voici l’introduction de mon article : 

« Dans les milieux évangéliques, il n’est pas rare d’entendre un prédicateur introduire la lecture de la Bible par une formule du genre « ouvrons la Parole de Dieu ». Certains courants théologiques refusent cependant de désigner l’Écriture sainte comme « la Parole de Dieu ». Pour certains, c’est à Jésus qu’il convient de réserver ce titre. Pour d’autres, la Bible ne peut devenir parole de Dieu que si le Saint-Esprit permet au lecteur de la découvrir comme telle. Qu’en est-il réellement ? La Bible se présente-t-elle comme la « Parole de Dieu » ?

Lire la suite sur Point-Théo…

2 Responses

  1. Alain Dumont

    Pour moi, la Bible devient parole de Dieu lorsque le texte que nous lisons nous parle, nous oriente et que nous sentons la présence du Seigneur sur et en nous dans cette circonstance.
    Maintenant, il peut arriver que l’on perçoive une parole dans notre esprit. Si nous sommes en relation avec Dieu par Jésus le Christ, là il s’agit bien d’une Parole de Dieu. Maintenant, une Parole de Dieu peut se manifester aussi par une vision ou par une prophétie. A titre d’exemple, dans les débuts de ma conversion, je me posais des questions au sujet des mormons et leurs divergences avec la Bible. Un jour que j’étais à Beaucaire, le long du Rhône en train de discuter avec un stagiaire pasteur, Je vis le chapitre 7 de l’épître aux Hébreux écrite en lettre de feu sur fond noir. Deux versets contredisent leur doctrine de manière très nette. Ainsi j’ai reçu l’enseignement dont j’avais besoin pour rejeter cette secte.

    • Merci pour votre commentaire.
      Je pense aussi que Dieu peut parler d’autres manières que par l’Écriture et notamment par la prophétie (voir la série sur « la prophétie chrétienne d’après le Nouveau Testament » : http://timotheeminard.com/la-prophetie-chretienne-dapres-le-nouveau-testament-introduction/).
      Toutefois, je considère que l’autorité de la prophétie ne peut se substituer ou se placer au-dessus de l’autorité de l’Écriture qui reste la seule et unique norme infaillible pour le chrétien. Cette autorité est due au fait que l’Écriture est la mise par écrit de ce que Dieu a dit : l’Écriture est « la Parole de Dieu » que je la considère comme telle ou pas. Ce n’est pas parce que le texte ne me « parle pas » qu’il ne serait pas la parole de Dieu : si tel était le cas, cela voudrait dire que le statut de l’Écriture est soumis à mon ressenti ou à mon expérience personnelle.
      Pour plus de détails, je vous invite à lire l’article complet sur le site de Pont-Théo.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.