La diversité des ministères : réflexions à partir d’Éphésiens 4

Dans un article publié dans la dernier numéro des Cahiers de l’École Pastorale, j’aborde la question de la diversité des ministères à partir d’Éphésiens 4.

La mention des « apôtres, prophètes, évangélistes, pasteurs et enseignants » en Éphésiens 4.11 est parfois utilisée pour organiser la vie de l’Église autour de ces « cinq ministères ». Cela a certes le mérite de questionner la tradition protestante qui s’est généralement focalisée autour du seul ministère de direction de l’Église locale, qu’il soit nommé pasteur ou ancien. Dans cet article, je montre néanmoins qu’il n’est pas forcément judicieux de se focaliser sur ces « 5 ministères » : cette liste ne se trouve que dans un seul verset du Nouveau Testament, et d’autres ministères sont mentionnés dans d’autres passages. Par contre, j’encourage à retenir « l’esprit » de ce texte : celui-ci nous interpelle sur la nécessité de prendre en compte de la diversité des ministères, une diversité voulue par Dieu. J’invite aussi à réfléchir sur la question des ministères « supra-locaux » (qui dépassent le cadre d’une église locale).

L’article est accessible (gratuitement) en ligne sur le site de l’éditeur de la revue (voir ici).

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.