Clic de fin pour BibleWorks…

La société éditrice du logiciel biblique BibleWorks a annoncé hier [vendredi 1er juin 2018] qu’elle cessera définitivement ses activités le 15 juin 2018. BibleWorks a été l’un des tout premiers logiciels destinés à l’étude du texte biblique à partir des langues originales (grec/hébreu). Dans les milieux académiques, il fut longtemps considéré comme ce qui se faisait de mieux. Ainsi, depuis 26 ans, le logiciel a constitué un outil précieux pour bien des étudiants, biblistes ou pasteurs. BibleWorks ferme donc boutique : il n’y aura pas de BibleWorks 11 et, à partir du 15 juin, il ne sera plus possible d’acheter le logiciel BibleWorks.

Pourquoi la société BibleWorks arrête-t-elle ses activités ?

Le message officiel annonçant la fermeture de la société BibleWorks est disponible en première page du site officiel. Le propriétaire et principal développeur du logiciel, Michael Bushell, donne quelques explications à cette décision sur cette page du forum officiel de BibleWorks.

En résumé, on peut retenir les points suivant :

  • Michael Bushell va fêter ses 70 ans, et il aspire à une retraite bien méritée. Plusieurs de ses collaborateurs souhaitent également arrêter leur travail avec BibleWorks, et il ne se voyait pas revendre une entreprise qu’il considère un peu comme son « bébé ».
  • Les ventes de BibleWorks sont en diminution depuis plusieurs années et, même si la société est encore viable, elle ne devrait plus l’être bien longtemps. Le propriétaire de BibleWorks donne deux explications principales à cette baisse des ventes.
    • Cela s’explique par le choix de Bibleworks ne pas faire d’évolutions majeures comme le passage au multi-plateforme ou aux services en ligne. Lors de la dernière mise à jour majeure de mon comparatif de logiciels bibliques, il y a un an et demi, j’avais regretté ce manque d’évolution de BibleWorks vis-à-vis des développements importants opérés par ses concurrents ces dernières années [voir ici].
    • D’autre part, il pense qu’il y a une baisse d’intérêt pour l’étude des langues bibliques parmi les étudiants en théologie. Je dois avouer avoir un avis plus nuancé sur ce point. Si tel est peut-être le cas aux États-Unis (et dans certaines facultés en Europe occidentale), je ne suis pas certain que cela soit le cas partout dans le monde. Or, BibleWorks est un logiciel qui a vocation à être utilisé dans le monde entier. Dans bien des pays du monde, le christianisme se développe : dans ce contexte, les facultés de théologie sont en plein développement. En France, dans les Églises que je côtoie, je constate un intérêt grandissant pour l’apprentissage des langues bibliques. Je suis donc plutôt optimiste quant à l’évolution de l’étude des langues bibliques au niveau mondial.

Qu’est-ce que cela implique pour les utilisateurs actuels de BibleWorks ?

Si vous êtes un utilisateur (légal !) de BibleWorks, voici ce qu’il vous faut retenir, dans les grandes lignes :

  • Il n’y aura plus de service après-vente après le 15 juin. Si donc vous avez un problème technique majeur, que vous avez perdu votre clé de licence ou votre numéro d’activation, contactez BibleWorks tant qu’il est encore temps ! Après le 15 juin, vous pourrez toujours utiliser le forum des utilisateurs pour tenter de résoudre vos problèmes. La rubrique d’aide en ligne restera également accessible.
  • Seule la version 10 de BibleWorks continuera d’être mise à jour afin de pouvoir être utilisée sous les futures versions de Windows. Il s’agira uniquement de mises à jour de compatibilité, voire de résolutions de bugs, et non de nouvelles fonctionnalités. Il semble que ces mises à jour seront assurées par Michael Bushell lui-même, selon ses possibilités : il n’y a aucune garantie commerciale.
    • Si vous possédez la version 10 et que vous êtes un utilisateur Windows, vous devriez donc pouvoir continuer d’utiliser votre logiciel pendant longtemps. Si vous travailles sur Mac OS, il devrait également y avoir un certain suivi, mais cela n’est pas certain. Enfin, le serveur d’activation du logiciel restera actif.
    • Si, par contre, vous possédez une version antérieure (1 à 9), aucune mise à jour ne sera fournie dans le futur. Si donc une mise à jour quelconque de votre ordinateur venait empêcher le bon fonctionnement de BibleWorks, vous n’aurez aucun recours possible.

Notez que si vous êtes tentés de passer de Bibleworks à Accordance ou Logos, vous devriez pouvoir négocier une réduction pour les modules déjà présents sur votre version de Bibleworks et que vous achetez une deuxième fois sur Accordance ou Logos (pour un « crossover » vers Accordance, voir cette page pour des offres intéressantes).

Faut-il profiter de la super promo sur BibleWorks 10 (199 $) ?

Jusqu’au 15 juin, le logiciel Bibleworks 10 est vendu au prix exceptionnel de 199 $ au lieu de 389 $ (les mises à jour depuis une version antérieure sont au même prix). Si vous êtes à la recherche d’un logiciel professionnel pour l’étude du texte biblique en grec et en hébreu sur un PC ou un Macc‘est une très bonne affaire ! Pour obtenir un contenu similaire sur Accordance ou Logos (mais avec des fonctionnalités supérieures), il vous faudrait débourser 3 ou 4 fois ce prix.

Si vous êtes tenté par l’opération, voici néanmoins quelques éléments à prendre en compte :

  • Il n’y aura pas de service après-vente, ni de remboursement possible du logiciel.
  • Vous investissez dans un logiciel qui ne sera jamais amélioré. Or, vu le développement rapide des possibilités offertes par l’informatique en matière d’étude de la Bible, l’écart avec la concurrence ne fera qu’augmenter au fil des années.

Quelques réflexions sur l’évolution du marché du logiciel biblique…

La fin de BibleWorks risque d’avoir un impact direct sur le marché concurrentiel du logiciel biblique haut de gamme. De 3 acteurs majeurs, on passe désormais à un « duel » entre Accordance et Logos. BibleWorks était jusqu’à présent le moins cher des trois pour un contenu identique (mais des fonctionnalités inférieures). Espérons que cela ne va pas faire encore davantage augmenter les prix chez les deux survivants. Pour ma part, afin d’encourager la concurrence, je continue de promouvoir le logiciel Bible Parser que Didier Fontaine améliore constamment. La version web qu’il est en train de développer est prometteuse (voir ici). Même si Bible Parser ne peut pas concurrencer la qualité et les possibilités d’Accordance ou de Logos, il s’agit de la meilleure alternative bon marché (30 à 55 € !) aux logiciels professionnels.

L’exemple de BibleWorks montre qu’il convient d’être conscient des risques liés à un investissement dans un logiciel biblique. Rien ne nous garantit que notre logiciel et nos ressources électroniques parfois payés très cher resteront accessibles à vie.

  • Le propriétaire de BibleWorks a indiqué qu’il ne placerait pas le code du logiciel en « Open source » (voir ici). Il y a en effet des questions complexes de droit d’auteur liées au logiciel : beaucoup de textes accessibles sur BibleWorks sont sous copyright et impliquent le versement de droits à des tiers. Il ne sera donc pas possible à des utilisateurs de développer légalement Bibleworks par eux-mêmes.
  • Rappelons qu’il est possible d’exporter de nombreux textes et modules de BibleWorks sous d’autres formats. Cela signifie que, même si notre logiciel ne fonctionnait plus un jour, il pourrait être possible de lire ou explorer ces textes sur d’autres plateformes… à condition d’avoir pensé à réaliser cette exportation auparavant !

2 Responses

  1. Bonjour
    J’ai installé Bibleworks 10 sur mon ordi, mais j’ai besoin de tout rebooter l’ordi en question.
    J’ai peur de perdre le programme dans ce cas.
    Est-il possible cependant de le réinstaller avec la clef que nous possédons ?
    Merci pour votre réponse fraternelle.

    • Bonjour,
      Oui, vous pouvez tout à fait continuer à utiliser la clef d’installation que vous possédez. Si vous formatez votre disque dur, il suffit de réinstaller Bibleworks à partir des fichiers d’installation puis d’entrer votre clef quand elle vous sera demandée, puis enfin d’activer le logiciel en ligne (cela fonctionne toujours). Je l’ai moi-même fait récemment.
      Pour l’installation, je vous conseille de télécharger le fichier d’installation le plus à jour de Bibleworks 10 sur la page d’accueil de Bibleworks : https://www.bibleworks.com/ .
      Bien fraternellement.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.