2°) Présentation générale des logiciels

logiciels bibliques

a) Système

 

Accordance, Bibleworks et Logos sont désormais tous disponibles sous Windows et Mac OS.

Bible Parser n’est fourni qu’en version PC, mais il peut fonctionner sous Mac avec un émulateur. Une application « Web » est également disponible depuis janvier 2017. Cela permet d’accéder à une bonne partie des fonctionnalités du logiciel depuis n’importe quel navigateur Internet, et ce, sans installation (les possibilités de la version Web sont présentées ici) !

Le champion de la compatibilité est Logos : vous pouvez l’utiliser sur votre Mac ou votre PC puis continuer votre lecture sur votre tablette ou votre smartphone, ou via n’importe quel navigateur Internet[1]. En prime, vos réglages et vos notes ou documents personnels sont synchronisés automatiquement entre vos différents ordinateurs. Toutefois les applications Android, Kindle, iOS ou Web de Logos restent très limitées : elles seront utiles pour la lecture, mais les fonctions avancées du logiciel ne seront pas accessibles sur tablette ou smartphone.

Accordance n’est pas disponible sur Android (mais l’application est en développement). Par contre, son application iOS (iPhone, iPad) est bien plus rapide et performante que celle de Logos. Il est notamment possible d’y faire des recherches plus poussées que sur l’application iOS de Logos. Comme pour Logos, les notes et données personnelles peuvent être synchronisées entre les différents appareils possédés par l’utilisateur.

b) Version testée

Bibleworks a été testé dans sa version standard, avec le supplément Stuttgart Original Languages Module (199 $) qui donne accès aux apparats critiques de référence (BHS, BHQ, LXX de Rahlfs, NA28, UBS5, Vulgate). Pour 389 $, le logiciel de base contient de nombreux textes et ouvrages de référence, dont la liste complète peut être consultée en cliquant ici.

Bible Parser a été testé dans sa version 2015 la plus complète contenant une bibliothèque importante d’ouvrages au format PDF (clé USB – 55 €).

Accordance a été testé avec la collection « Greek & Hebrew Discoverer » (399 $). Cette collection contient certes les textes de référence comme celui du codex de Leningrad (BHS), la LXX de Rahlfs, le NA28 (sans leurs apparats critiques) ou les Pères apostoliques. Mais, pour ce prix, la bibliothèque est bien plus restreinte que celle de Bibleworks : aucun écrit intertestamentaire, ni Josèphe, ni Philon, ni Targumim, ni Peshitta… Sans parler du nombre bien inférieur de grammaires ou de dictionnaires.

Logos a été testé avec la bibliothèque « Biblical Languages » (prix catalogue : 750 $ ; le prix payé est souvent inférieur selon les accords avec les instituts ou facultés). Ce pack n’est accessible que pour les étudiants ou professeurs qui ont créé un compte « Academic ».

À première vue, le prix de la bibliothèque « Biblical Languages » peut paraître élevé. Toutefois, il en coûterait bien davantage pour acquérir au format papier les nombreux ouvrages qu’elle contient : cette bibliothèque possède à peu près toutes les ressources de Bibleworks (il manque le Syriaque, l’apparat critique du CNTTS ou les images du manuscrit de Leningrad) mais avec en supplément d’autres ressources bien intéressantes comme la dernière édition augmentée du LSJ (1996), les 8 volumes du Dictionary of Classical Hebrew (Clines) ou les 10 volumes du TDNT (Kittel). Rien que ces 3 ouvrages valent déjà beaucoup plus que les 361 $ de différence de prix avec Bibleworks. À noter que Logos (comme Accordance) propose de payer ses achats en plusieurs fois, ce qui peut permettre d’acheter la collection « Biblical Languages » pour 75 $ par mois, sur 10 mois.

Enfin, rappelons qu’il possible d’accéder à Logos via une formule par abonnement (Logos Cloud), ce qui permet d’accéder aux fonctionnalités du logiciel pour 9 à 100 $ par mois.

c) Commande et installation

Les quatre logiciels se commandent et se payent directement sur le site Internet de l’éditeur.

Pour l’installation d’Accordance et de Logos, tout se fait par téléchargement : la procédure est simple et automatique. L’installation est rapide avec Accordance. Les fichiers de Logos sont plus volumineux et, à chaque installation ou mise à jour, le logiciel indexera les documents, ce qui peut parfois ralentir le système pendant plusieurs heures.

Bibleworks 10 est désormais disponible par téléchargement. Toutefois, il faudra télécharger un fichier unique de 18 Go, ce qui nécessite l’emploi d’un gestionnaire de téléchargement, et beaucoup de patience. Si vous préférez recevoir le logiciel sur un support physique, une clé USB vous sera envoyée depuis les Etats-Unis ou par des revendeurs à l’étranger. Dans ce cas, des frais de douane peuvent s’ajouter au prix du logiciel.

La version « téléchargeable » de Bible Parser 2015 donne accès à l’ensemble des fonctionnalités du logiciel. Toutefois, si vous souhaitez accéder à la riche bibliothèque d’ouvrages au format PDF indexés par le logiciel, celle-ci vous sera envoyée sur une clé USB (l’envoi est fait depuis la France). L’installation de Bible Parser 2015 a été simplifiée par rapport aux versions précédentes. Toutefois, nous avons pu expérimenter quelques erreurs ou bugs lors de l’installation, qui n’ont pu être résolus que grâce à l’aimable assistance de Didier Fontaine, le développeur du logiciel.

 d) Interface

Découvrez en vidéo un test comparatif de la vitesse des 4 logiciels :

Accordance propose une interface simple et logique à l’usage, traduite en français depuis mars 2016. La prise en main est plutôt rapide et on trouve facilement ce que l’on cherche. Il est aisé de paramétrer l’affichage, de disposer les différents textes comme on le souhaite et d’ajouter les textes parallèles à notre guise.

Le logiciel est le champion de la rapidité et ne requière pas un ordinateur dernier cri pour fonctionner correctement.

Il s’agit du logiciel idéal pour celui qui n’est pas très à l’aise avec l’informatique.

 Bible Parser est un logiciel programmé par un amateur qui n’est pas informaticien. Ainsi, il reste un logiciel imparfait, contenant divers bugs et incohérences.

Le design est assez désuet et l’affichage du texte n’est pas toujours agréable à lire. Toutefois, la version 2015 est bien plus simple et pratique à l’usage que les versions précédentes. Même si la rubrique d’aide n’a pas été encore implémentée (elle est disponible en ligne en cliquant ici), Bible Parser 2015 est désormais un logiciel facile à prendre en main, intuitif et fonctionnel.

Le logiciel est un logiciel français, ce qui est un avantage certain pour ceux qui ne sont pas à l’aise avec l’anglais.

Le design de l’interface de Bibleworks  a été modernisé avec la version 10. Quelques options utiles ont également été ajoutées. Toutefois, on regrettera le manque de modularité du logiciel et la difficulté de la prise en main. Certes, les recherches simples se font à une vitesse exceptionnelle, le logiciel est très stable et il fonctionne parfaitement. Cependant, l’affichage est très peu personnalisable. Il faut fouiller longuement dans les options pour trouver comment afficher les textes qui nous intéressent, dans l’ordre qui nous intéresse. Mettre deux passages différents de la Bible en parallèle est un vrai parcours du combattant. Et même faire de simples recherches demande l’apprentissage de codes à base de points ou de virgules. Alors, que dire de la prise en main des fonctions plus complexes !

Heureusement, cette complexité est compensée par une rubrique d’aide exceptionnelle ! Tout y est expliqué dans le détail, de manière simple et logique. De plus, de très nombreux tutoriels vidéo sont fournis sur la page Youtube de Bibleworks.

Logos se présente un peu à la manière des derniers navigateurs Internet : l’interface est épurée avec une petite barre de recherche supérieure et des onglets que l’on peut disposer à sa guise. La disposition des textes, les liens entre les ressources, l’affichage : tout est extrêmement paramétrable. La fonction « plein écran » rend la lecture sur écran plus agréable que chez ses concurrents.

Notons que l’interface est traduite en français, même si la traduction n’est pas toujours de bonne qualité et qu’il faut parfois jongler entre l’anglais et le français pour certains types de recherches. L’éditeur travaille également à la traduction de plusieurs bases de données. Ces efforts devraient aboutir, à terme, à une « vraie » version française du logiciel.

Le logiciel est plus lourd qu’Accordance ou Bibleworks et il fonctionnera difficilement sur des ordinateurs anciens ou peu puissants. L’interface n’est pas des plus fluides, et le logiciel n’est pas très rapide. La mise en route du logiciel est particulièrement longue. On regrettera également les lourdes et fréquentes mises à jours, suivies de longs processus d’indexations.

Enfin, lorsqu’on fait un copier-coller d’un extrait d’un texte de sa bibliothèque électronique vers un logiciel de traitement de texte, la citation s’accompagne automatiquement de la référence bibliographique exacte. Cette fonction, disponible aussi sur Accordance, est particulièrement utile pour l’utilisation académique du logiciel.

[1] Il semblerait toutefois que certains ouvrages ne soient pas accessibles sur les applications mobiles.
<< 1°) Différents types de logiciel3°) a) Quel logiciel biblique pour la critique textuelle de l’Ancien Testament ? >>

2 Responses

  1. Frederic FRANCOIS

    Bonjour, merci pour cette excellente étude, très complète.
    Que pensez-vous du logiciel BibleOnline, non cité dans cette étude ?

    Merci,
    Cordialement

    • Bonjour. Bible Online reste un logiciel bien pratique et grand public pour l’étude de la Bible en français. Toutefois, mon comparatif est orienté davantage vers ceux qui étudient la Bible à partir du texte original (grec et hébreu). Bible Online reste très limité dans ce domaine, et bien moins puissant que les logiciels comparés ici.

Laissez un commentaire